La malaisie en quelques mots

PAYS : La Malaisie Fédérale se compose de la Malaisie Péninsulaire et des états de Sabah et Sarawak, sur l'île de Bornéo.
SITUATION GEOGRAPHIQUE : Située entre 2 et 7 degrés au nord de l'Equateur, la Malaisie Péninsulaire est séparée des états de Sabah et Sarawak par la Mer de Chine Péninsulaire. Au nord de la Malaisie Péninsulaire, se trouve la Thaïlande et au sud, le voisin le plus proche est Singapour. Sabah et Sarawak touchent l'Indonésie et Sarawak a également une frontière commune avecleBrunei.
SUPERFICIE : 329758km2
POPULATION : 22 millions
CAPITALE : Kuala Lumpur
ETHNIES : Les Malais, qui représentent 57% de la population, constituent la communauté prédominante et les Chinois, les Indiens et les autres groupes ethniques complètent la population.
RELIGION : L'Islam est la religion officielle mais d'autres religions sont pratiquées librement.

LANGUE : Le BahasaMelayu (Malais) est la langue nationale mais l'anglais est parlé couramment. Les groupes ethniques parlent différentes langues et dialectes.
GOUVERNEMENT : Démocratie parlementaire avec un systèmes législatif à deux Chambres. Le Chef de l'Etat est Yang Di-Pertuan Agong et le Chef du Gouvernement est le Premier Ministre.
CLIMAT : Climat tropical à des températures chaudes toute l'année. Les températures varient de 21°C à32°C. Les précipitations annuelles vont de 2000 mm à 2500 mm

HISTOIRE ET CULTURE : II y a un fort lien entre la composition multiraciale et multiculturelle du pays et son histoire. En plus des Malais d'origine et des communautés autochtones, des immigrants de Chine, d'Inde d'Indonésie et d'autres parties du globe ont participé à la composition multiraciale de la population. Son intéressante diversité culturelle provient surtout de la longue et incessante interaction du pays avec le monde extérieur et les colonisations des Portugais, Hollandais et Britanniques. Par conséquent, l'évolution du pays dans un melting-pot culturel est évidente dans ce mélange unique de religions, activités et traditions socioculturelles, vêtements, langues et nourriture.
Le pays a obtenu l'indépendance le 31 août 1957 comme Malaisie Fédérale et suite à l'entrée de Sabah et Sarawak en 1963, la Malaisie est née.

PRINCIPAUX JOURS FERIES : Jour de l'An (1er janvier) * Nouvel An Chinois ( janvier/février) * • Fête du Territoire Fédéral (1er février) * * • Fête du Travail ( 1 er mai) * • Fête de Wesak (mai) * - Anniversaire du Roi (juin) • Fête Nationale (31 août) * • Deepavali (novembre)# • Hari Raya Aidil Fitri (novembre) * • Noël * (25 décembre) *
Nota: (*) - Jours fériés Nationaux (**) Seulement Kuala Lumpur et Labuan • (#) - Sauf Sarawak et Labuan.
PROFIL ECONOMIQUE : L'industrie est le principal composant de l'économie malaise Ensuite, viennent le tourisme et le secteur primaire (pétrole, huile de palme, caoutchouc naturel et bois).

FORMALITES D'ENTREE SUR LE TERRITOIRE : Les visiteurs se rendant en Malaisie doivent être en possession d'un passeport ou de visas de voyage valables six mois au-delà de la période prévue pour la visite. La plupart des nationalités n'ont pas besoin de visas pour les visites sociales ou commerciales.
Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la mission diplomatique de Malaisie ou l'Office duTourisme de Malaisie le plus proche.

MONNAIE : L'unité monétaire est le Ringgit Malais, ou RM. Les devises étrangères peuvent être changées dans les banques et les bureaux de change Tous les voyageurs, résidents ou non-résidents, doivent remplir le Formulaire de Déclaration de Voyage (TDF). La version révisée du TDF possède deux parties et colonnes distinctes pour que les résidents et les non-résidents déclarent les sommes d'argent qu'ils ont sur eux; la partie bleue est réservée aux résidents et la partie blanche aux non-résidents.

Les résidents doivent simplement déclarer en détail la somme exacte de ringgits en leur possession au moment de quitter ou d'entrer sur le territoire malais, seulement si cette somme est supérieure à 1000 RM. Ils doivent également déclarer en détail la somme exacte en devises étrangères, y compris le traveller's chèques, en leur possession lorsqu'ils quittent le pays, seulement si cette somme dépasse les 1000 RM. Les résidents n'ont à déclarer aucune somme en devises étrangères, y compris le traveller's chèques, qu'ils ontsur eux au moment de leur retour sur le territoire. Les non-résidents doivent déclarer le montant exact de devises étrangères en leur possession au moment de leur arrivée ou de leur départ du pays, seulement si cette somme est supérieure à 2 500$ US.

Les résidents doivent garder le TDF dans leur passeport lorsqu'ils quittent le pays et le rendre au moment de leur retour. Auparavant ils devaient remplir deux TDF distincts, un au moment de leur départ et un au retour. De la même façon, les non-résidents doivent garder le TDF dans leur passeport et le rendre au moment
HEURES D'OUVERTURE DES BANQUES : Plupart des Etats: Lundi-Vendredi: 9h30 - 16h/ Samedi: 9h30 -llh30 / Dimanche: fermées Kedah, Kelantan et Terengganu: Samedi -Mercredi: 9h30-16h/Jeudi: 9h30-11 h 30 / Vendredi: fermées.
BUREAUX DE POSTE : Ouverts de 8h00 à 17h00 tous les jours, sauf dimanche et jours fériés. A Kedah, Kelantan et Terengganu, les bureaux de poste sont fermés le vendredi et jours fériés.
HEURE : Huit heures d'avance par rapport au temps moyen de Greenwich (GMT) et 16 heures d'avance par rapport à l'Heure Standard du Pacifique U.S.

ELECTRICITE : La tension est de 220-240 volts CA 50 Hz.
POIDS ET MESURES : La Malaisie suit le système métrique pour les poids et mesures.
TELEPHONES : Les appels locaux peuvent être faits à partir des téléphones publics à pièces ou cartes téléphoniques. Les appels internationaux peuvent se faire depuis les téléphones publics à cartes ou depuis n'importe quel bureau de télécommunications

COMMENT S'Y RENDRE : Le point d'accès principal en Malaisie est l'aéroport international de Kuala Lumpur, à Sepang à environ 50 km au sud de Kuala Lumpur. Les autres aéroports internationaux principaux se trouvent à Penang, Kuching, Kota Kinabalu et Langkawi.

SE DEPLACER DANS LES ENVIRONS : La Malaisie est dotée d'excellentes liaisons aériennes intérieures et d'un système de transports publics efficace et bien développé: bus, taxis et trains. SE RESTAURER : Les chinois mangent avec des baguettes, les indiens et les malais avec leur main droite. De façon générale, la nourriture est très abordable : environ 1,5-3 € et 10 € aux plus grandes tables. 1-2 € sur le marché. SE LOGER : Vous trouverez tous les prix en ce qui concerne l'hbergement en Malaisie. Il faut compter de 7 à 20 euros pour une chambre dans un hotel petit budget; de 30 à 50 euros catégorie moyenne et pour les hotels de luxe à partir de 100 euros.

Gastronomie
La cuisine malaisienne est d'une grande diversité. Le plat national le Satay (déliek brochettes de bœuf, d'agneau ou de poulet marinées dans des épices et cuites au charbon de bois ) est servi avec une salade if concombres, d'ananas et d'oignons, et une sauce épaisse à base de cacahuètes. Bien souvent le «Ketupat» l'accompagne : riz en cubes ou enveloppé dans des feuilles de cocotier. Cuisinés de mille et une façons, le riz et les noodles ( nouilles chinoises) figurent à tous les menus. Enfin, le lait de coco "santan" sert de base à la plupart des soupes , curries et desserts. Chaque état possède également ses spécialités. L'état Penang est réputé pour le "Laksa Penang" soupe de poissons parfumée à la fleur de gingembre.
La Cuisine Nonya, elle, represente le mariage entre les cuisines malaise et chinoise. Tout au long de l'année, vous savourez de délicieuses mangues, des papayes, des ananas ou des ramboutants. Si vous voulez jouer les avanturiers, testez le Durian. Le "roi des fruits" jouit d'une réputation controversée en raison de ses arômes puissants et de son goût très particulier. Maintenant à vous de juger.../....

Quelques villes et regions du pays

Kuala Lumpur, Selangor et Perak : Située à près de 35 km de la côte, la capitale Kuala Lumpur (Territoire fédéral enclavé dans l'état de Selangor) est une ville en pleine effervescence où modernisme et histoire trouvent également leur place. Elle est aujourd'hui le cœur de la vie politique, commerciale et sociale de la Malaisie. Kuala Lumpur a gardé de nombreuses empreintes architecturales de la colonisation britannique de 1896. A voir, à faire à Kuala Lumpur... Le Colonial District regroupe la plupart des monuments de l'époque coloniale : Merdeka Square (autrefois un terrain de cricket), St. Mary's Church, et la Plaza Putra (restaurants et boutiques). Dans le même secteur se trouve le Sultan Abdul Samad Building, aux dômes de cuivre étincelants. Sa tour et son horloge, que l'on compare souvent à «Big Ben», sont la cible favorite des photographes. La gare centrale est un autre bâtiment imposant hérité de la colonisation britannique. Enfin, allez faire une promenade en soirée à Chinatown

Malacca : La ville de Malacca, située à 144 km au sud de Kuala Lumpur, a été fondée en 1402 par un prince exilé de Sumatra. Simple petit village de pêcheurs à ses débuts, la ville se développa très rapidement et devint le centre nerveux du commerce de l'or, de la du thé, du tabac et de bien d'autres produits provenant de pays voisins et même d'Europe et d'Afrique
Au sud de l'état de Malacca, l'état de Johor (surnommé «Porte du Sud» en raison de la route qui le relie à Singapour) vous fera découvrir ses traditions, son artisanat (la céramique notamment) et sa cuisine à base de poissons et de fruits de mer. Ceux qui préfèrent les bains de soleil et le farniente à l'ombre des palmiers se rendront sur la fameuse plage de Desaru et visiteront les magnifiques îles encore méconnues de Pulau Tengah et de Pulau Sibu, en mer de Chine.

Sabah, Le paradis des plongeurs malaisie comment s´y rendre : îles paradisiaques et merveilles sous-marines... Tunku Abdul Rahman Comprenant 5 îles paradisiaques, le parc de Tunku Abdul Rahman est à un quart-d'heure de bateau de la capitale. Gava, Sapi, Mamutik, Manukan et Sulug offrent de vastes plages de sable blanc, des eaux claires et quelques unes des plus belles barrières de corail du monde.