Tourisme Comores

Le secteur touristique aux Comores, un secteur promoteur

Malgré les sites exceptionnels que possèdent les îles de la lune, les Comores souffrent énormément de structure pour développer le tourisme. Le parc marin de Nioumachoa à Mohéli, l'existence d'espèce unique au monde comme la chauve-souris Livingstone, la présence des tortues, le coelacanthe évoluant en eaux profondes, les passages des baleines... Tous ces éléments sont sous exploitées. Ajouté à cela, la fermeture de l'hôtel Galawa Beach depuis quelques années, cela favorise pas le développement du secteur. Au dernier nouvel, tout le site a été vendu par des investisseurs originaire de Tubai, le comble. Mais nous ne sommes pas là pour polémiquer.

De l'avis de spécialiste, les Comores sont peu connu des organismes de voyages pourtant les îles possèdent des sites qui intéressait bon nombre de tour opérateur : Mer turquoise, plages de sables blanc bordées de cocotiers, une nature encore intacte, des ressources naturels qui pourront être valorisé. De plus, la population des Comores est un peuple très accueillant qui a une riche histoire qu'on peut encore voir les traces : Médina, forteresses...

Que faire pour développer le tourisme aux Comores

Dans un premier temps, il faut stabiliser la situation politique des îles. Facile à dire et difficile à mettre en place car les hommes politiques comoriens ont pris des mauvaises habitudes en se servant dans les caisses, en s'accaparant du pouvoir ... sans avoir un réel plan de développement économique des îles. Avec l'arrivée du président Ayatollah, beaucoup de comorien avait retrouvé l'espoir. A tort car il n'a rien fait à part créer une entreprise de parpaings sachant que les comoriens ne voudront pas l'acheter (car inadapté au besoin) ou pire ne pourront pas l'acheter car ils n’ont pas les moyens.

Deuxième idée : faire connaître les Comores par les tours opérateur (publicité, présence sur les salons touristiques) tout en développant la capacité d’accueil des touristiques sur l’île. Une fois les touristes sur les îles, il faut les occuper en créant des excursions, des activités et en faisant participer la population pour bien accueillir les touristes de passage.

Atouts à développer dans un premier temps : Désenclaver les Comores avec des nouvelles lignes. Aménager la montée du Karthala pour les randonnées, développer le tourisme vert notamment à Mohéli (parc nioumachoua) . Mettre en valeur la faune et la flore des îles… Ouvrir des hôtels de standing avec des partenariats avec des hôtels régionaux... Tirés profits des touristes qui viennent dans la région de l'océan indien (Seychelles, Maurice, la réunion et voir Madagascar). Enfin misez sur la diaspora comorienne qui pourra être un vecteur potentiel pour le développement touristique.