Faune et Flore de l'ile de la reunion

La réunion est un immense jardin de fleurs. La plus belles plantes est sans aucun doute l'orchidée. On n'en compte plus d'une centaine de variétés, on trouve aussi d’autres espèces comme les capucines, arums, frangipanier...

Pour découvrir la flore de l'ile, rien de tel qu'une petite randonnée. Tropicale et ensoleillée sur la côte Ouest (cocotiers, bananiers, filaos, Vacoas...), la végétation devient sauvage sur la côte Est, forêts en allant vers les Hauts (cryptomerias, bois de couleurs, tamarins...) ou pâturages sur les Hauts Plateaux (fougères arborescentes, lande...).

Champs de canne à sucre à perte de vue, arbres fruitiers ou fleuris (manguiers, papayers, flamboyants...) et fleurs de toute beauté (hibiscus, orchidées, alamandas, anthuriums, bougainvilliers...). Les Réunionnais cultivent une relation particulière avec les fleurs, et pratiquement tous les jardins des réunionnais sont abondamment fleuris. Cette passion florale a permis à la Réunion de devenir un important exportateur de fleurs exotiques vers la France Métropolitaine.

Les oiseaux poussés par le vent furent certainement les premiers habitants de l'ile. On compte une vingtaines d'espèces indigènes dont six oiseaux endémiques. La plus emblématique est le Paille-en-queue qu'on peut l'apercevoir sur les falaises de la côte ouest. On peut aussi voir d'autre espèce comme le tuit-tuit, le papangue....
Au détour d'un buisson, vous tomberez peut-être nez à nez avec le cerf de java ou le tangue (sorte de hérisson). Evitez toutefois de poser le pied sur un scorpion ou une scolopendre (" le cent pieds ") ; le cas échéant, consultez un médecin sans tarder.

La plongée et la flore sous-marine : Venir à la réunion est pour certains synonymes de plongée. Vous découvrirez toutes sortes de petits poissons coralliens (perroquets, clowns...). Faîtes appel à des professionnels, ne vous baignez que dans les zones autorisées et soyez prudents.

Le "tombant" n'est pas loin et avec lui, les forts courants et les poissons des profondeurs abyssales (requins bleus et blancs, espadons, À barracudas...). En cas de piqûre de rascasse, de poisson-pierre ou de poisson-chat, consul ter un médecin sans tarder. Du fait des grandes profondeurs, la Réunion est aussi le paradis pour la pêche au gros ou la chasse sous marine (espadon, thon, requin...feront le bonheur des sportifs).

Le Volcan
Peut-on venir à la réunion et ne pas aller saluer l'enfant roi du pays. Agé d'environ 3 millions d'années et culminant à 2632 m², ce géant ne dort jamais. Ses réveils sont actuellement annuels et offre, à chaque irruption un spectacle rare et surnaturel.

Pour percer ses secrets, arrêtez-vous au préalable à la maison du volcan (RN3-Bourg-Murat) : 0262 590026. Vous y apprendrez bien des choses sur la genèse du volcan. La route qui mène jusqu'à lui traverse des paysages aussi variés qu'extraordinaires. Une fois quittés les verts pâturages de la plaine des cafres, la route se met à monter, atteint le Nez de Bœuf puis le rougeoyant cratère Commerson. La végétation se fait rare.

Une table d'orientation est située au niveau du Pas des Sables. Si vous voulez entreprendre le tour du volcan (13Km), partez plus tôt (le brouillard s'installent dès la fin de la matinée). L'excursion commence par une descente dans l'enclos. Le chemin passe près de deux petits cratères, le Formica Léo et la Chapelle de Roseront puis la véritable ascension vers le sommet commence. Regardez bien la ou vous mettez les pieds