Faune et Flore Madagascar

Madagascar a été habité tardivement ce qui a permis la conservation d'animal ou plante endémique. La faune et la flore de Madagascar constitue un patrimoine naturel unique au monde.

Toutes les personnes amoureuses de la nature seront ravies d'observer cette faune exceptionnelle. C'est pourquoi, il faut la protéger car ce patrimoine est menacé par l'exploitation massive de la forêt.

Chaque année, plus de 200 000 ha de forêt disparaissent et aujourd'hui, la forêt primaire a disparu à 80%.
Une cause de cette disparition est l’utilisation de la technique des terres brûlées pour les cultures dans les villages éloignées.

Pour protéger l’écosystème, le gouvernement crée des réserves, sortes d'immenses zoos sans barrières, qui donnent un aperçu non exhaustif de la biodiversité malgache. On trouve dans ces réserves des espèces animales qui font la légende du pays, comme le crocodile du Nil qui est fréquente du nord au sud (Son cousin, le terrible crocodile marin, aurait totalement disparu).

Dans la série des animaux, il y a aussi les requins notamment à Tamatave. Sur terre, hormis les différentes espèces de scolopendres, d'araignées ou de scorpions qui peuvent infliger des piqûres douloureuses, aucun animal dangereux n'est à signaler. Même les serpents ne sont pas venimeux, le plus gros d'entre eux est "Do" de la famille des Boas.

Cependant les animaux emblématiques de l'île sont incontestablement la tortue et le Lémurien. La première doit sa préservation aux tabous qui en interdisent la consommation dans le sud du pays.

La flore de Madagascar est très connue dans le monde, notamment par les grands groupes pharmaceutiques qui connaissent parfaitement les plantes aromatiques et médicinales de l'ile rouge.

Les plantes médicinales les plus connus sont par exemples le géranium, le girofle, le cyprès, l’ylang-ylang... D'ailleurs Madagascar est parmi les pays d'Afrique qui pratiquent en masse la médecine traditionnelle.