Le Nord de l'ile maurice

Situé à 25 km nord de Port-Louis par la nationale A4, Grand-baie une station balnéaire par excellence.

Imaginé, il y a cinquante ans, il y avait que des campements qui était la propriété de mauricien qui venait pour se détendre le week-end. Maintenant la station concentre les meilleurs hôtels, restaurants, bars et discothèque de la région bord.

Vous prendrez donc plaisir à vous promener le long de ces quais et de ces trottoirs bordés de boutiques luxueuses, de vêtements, de centres commerciaux et de pharmacies...

En remontant la route, on trouve la ville de Pereybere avec ses plages publiques, De la plage, vous aurez une vue du Coin Mine. La route passe ensuite par Cap Malheureux, l'extrémité Nord de l'île. La ville doit son nom aux nombreux bateaux britanniques échoués en 1810 qui débarquèrent pour mettre fin à la colonisation française.

En redescendant vers le centre, la crique remplace les belles plages. A l'est Grand Gaude est un paisible village de pécheurs.

De là, vous pouvez vous rendre au jardin de pamplemousses qui est connu dans le monde entier pour sa beauté et la diversité de ses plantes indigènes et endémiques. Le jardin fut construit au 18ème siècle par Mahé de La bourdonnais, il y fit construire le château de Mon Plaisir où résidèrent bien des gouverneurs).

Le jardin du Roi comptait alors déjà de nombreuses espèces de plantes, d'épices, d'arbres fruitiers... Actuellement le jardin possède aussi de nombreuses espèces animales comme les tortues, biches... Après la visite, la route vers Vieux Grand port.

Visitez le pavillon du grand Port, l'ancien Fort Hollandais Hendrick ainsi que la salle d'armes. A la sortie de la ville à Fermey, on peut aussi apercevoir l'une des premières usines à sucre.
Passée Ville Noire, vous pouvez l'intérieur des terres jusqu'au Val Nature Parc si vous aimez les animaux ou poursuivre le long du littoral jusqu'à Mahébourg. Bien qu'elle est perdue de sa superbe, la ville a conservée une âme commerçante (rue animée, marché, foire aux tissus...) et quelques demeures coloniales comme le château devenu en 1850 le musée Naval. La ville est aussi un important centre de pêche.