Visite de la région de St-gilles-les-bains

bichiqueLa région Ouest est la côte la plus touristique de l'île avec ses plages et sa zone balnéaire. Quelques 30 km de plage (de sable blanc ou noir) et de lagons s'y découlent, entrecoupés, par endroit, de surprenantes falaises abruptes ou de calanques de pierre abritées des vents et des regards

Parmi les nombreux activités possibles, il y a le Surf, la plongée, le Kit-surf. Longtemps difficilement accessible, l'Ouest n'a été relié à St-Denis qu'en 1963 grâce à la route du littoral. Le premier village que vous rencontrerez est la grande chaloupe qui vit l'arrivée des Anglais en 1810.

C'est par ce lieu empreint d'histoire que passe également le chemin des anglais, joli sentier pavé reliant la route de la montagne à la possession. Une fois traversée les Galets, la route mène à St-Paul qui vit les premiers colons s'installer sur ses plages.

Elle connut jadis son heure de gloire grâce au café, à la canne à sucre et au coton avant que St-Denis ne la supplante au 19ème siècle. De St-Paul, part une route escarpée qui monte au Maido (1H)
Boucan Canot marque le début des plages qui vont se succéder sur une trentaine de kilomètres. A l'instar de celle de Roches Noires, qui est appréciée les amateurs nautiques : surf, de body bord et de plongée.

St-Gilles-Les-Bains, est avant tout une citée balnéaire : belles plages (Roches Noires), restaurant, petite boutique, centre nautique ou pêche au gros, discothèques, port de plaisance... La plongée avec masque et tuba se pratique plus volontiers dans les eaux calmes de 'Hermitage et la Saline-les-bains alors qu'aux heures les plus chaudes, une ballade le long des vertes allées du jardin d'Eden (jardin botanique).
La Partie Ouest de l'île traversée par la route Hubert Delisle (sur près de 50 Km) est également sillonnée de petites routes et de sentiers ombragés qui vous plongerons dans le mode de vie rural et traditionnel des familles créoles d'aujourd'hui et des riches planteurs d'avant.
En continuant vers le sud, les paysages se font sauvages. Les plages sont remplacées par d'abruptes falaises ou les vagues de la mer viennent s'y fracasser.

Quelques idées de visites

A St-Paul : Attardez vous quelques heures dans cette charmante ville avec son riche patrimoine historique. Ne manquez pas son marché (vendredi et samedi matin), son étang noyé dans la végétation.

Visitez le Sommet Maido à 2203m d'altitude, celui-ci domine le cirque de Mafate de 1500m et offre un panorama grandiose sur le Gros Morne (2991m), le piton des neiges(3069m) et le Grand Benare (2896m).

A Saint-Gilles-Les-Bains, visiter le magnifique Aquarium, une bonne façon de découvrir la faune et la flore sous-marine de l'île : requins, poissons-pierres, murènes, poissons coralliens.
Le village de l'Eperon (réputé pour ses temples tamouls et son quartier artisanal), la ravine St-Gilles et ses cascades et ses bassins des comorans, ou St-Gilles-Les-Hauts avec son musée de Villèle.

Sur la route d'Etang-Salé, une visite s'impose au Musée agricole et industriel de Stella Matutina (Piton St-Leu) installé dans une ancienne usine sucrière (5000m² d'exposition).
Peu avant St-Leu, arrêtez vous à la ferme Corail, Centre d'étude et de découverte des tortues marines de la réunion (pointes des châteaux qui œuvre pour la protection de ces espèces marines.
Visitez aussi le conservatoire botanique national de Mascarin située à 500m d'altitude. Le conservatoire est logé dans une belle propriété du 19ème siècle qui appartenait à la plus riche famille de l'île : la famille De Châteauvieux