Visiter les plaines de l'île de la reunion

bichiquePour gagner les hauts plateaux de l'île, empruntez la RN qui relient St-Pierre à St-Benoit. Vous pouvez aussi prendre la D36 pour profiter d'un beau point de vue sur la Rivière des Remparts. En montant en altitude, vous verrez les paysages changés, le climat devient frais, la végétation de moins en moins tropicale. On en oublierait presque qu'on est dans l'océan indien.

La plaine des cafres est la première à vous accueillir. Culminant à 1600m au niveau du Com de Bellevue qui le sépare de la plaine des palmistes, Ce haut plateau est couvert de pâturages et de landes tapis dans le brouillard.
Le paysage se dévoile superbe, avec en contre-bas, le petit îlet de Grand Bassin (8km de marche pour l'atteindre). La cascade du voile de la Mariée mérite aussi le détour. Chaque année, en janvier se déroule la fête de miel.

Au niveau du 27ème Km - Boug-Murat - Vous apercevrez la maison du volcan, reconnaissable par son architecture imagée et conçue par les vulcanologues français Maurice et Katia Kraft.
Au niveau du Col de Bellevue, se dresse le Rempart de la Grande Montée dominant la Plaine des Palmistes. La végétation devient humide puis se succède la forêt

De la Petite Plaine (sentier botanique) au gîte de Belouve où se mêlent cryptomérias, bois de couleur, tamarins, fougères arborescents etc. Du gîte, on peut se rendre au Trou de fer (1h30 - Profond gouffre qui se visite en hélicoptère ou en pratiquant l'escalade) ou la cascade de chien.
Le village des Palmistes compte encore quelques belles maisons d'époque (telle la villa des tourelles de 1927). Le mode de vie des habitants est plutôt rural et le marché attire bien du monde le dimanche matin. On y fête, chaque année, au mois de juin, les goyaviers.
A proximité, se trouve la Cascade Biberon haute de 240m (45mn à pied) où l'on peut se baigner. En redescendant sur St-Benoit, faîte le tour du Grand Etang au Parc de loisir pour vous remettre de vos émotions.

Les Cirques de la réunion

Il ya longtemps, l'effondrement d'un immense cratère laissa derrière lui 3 cirques grandioses, isolés les uns aux autres par des verticaux remparts rocheux. Aujourd'hui tapissée par une couche de verdure et parcourus de hautes cascades. Le survol est exceptionnel, il vous donne un panorama inédit. Salazie (très vert car arrosé, imaginé un décor de paradis perdu ensoleillé et perdu), Cilaos (nettement plus sec que Salazie, possède un relief torturé et des remparts), et Mafates (Mafate, dont le nom viendrait d'un esclave qui aurait trouvé refuge en ces lieux.

Mafate est le cirque le plus sauvage et difficile d'accès, trois cirques magnifiques et grandioses. Les sentiers sont nombreux et font le bonheur des randonneurs en quête d'espaces purs et intacts. Ils y découvriront de petits hameaux isolés ou le mode de vie des habitants est resté traditionnel ainsi que de formidables sanctuaires de la flore (cryptomérias, vignes etc.). Partout sur les hauteurs, les panoramas se dévoilent exceptionnels, sur les cirques et les sommets de l'île.